erreurs à éviter pour préparer un expresso

Quelles sont les erreurs à éviter lorsqu’on prépare un expresso ?

Cela relève d’une très grande frustration, de rater la préparation de son expresso, même si ce dernier a été préparé avec une mouture de café excellent, et onéreux. La faute aux grains de café ? On ne peut dire oui dans ce cas, car les raisons pour lesquelles l’extraction de votre boisson fut un échec peuvent être plusieurs. A contrario, une fois que vous avez connaissance de ces erreurs, vous pouvez ainsi mieux les éviter, et ne plus vous retrouver avec ce breuvage au goût aigre ou cendré. Dans cet article, voici notre liste des 4 choses à ne plus faire, lorsque vous préparez un expresso.

L’usage d’un café non torréfié ou fraîchement moulu

Après la torréfaction du café et à sa sortie du four, ce dernier commence à vieillir, et à subir un processus d’oxydation.

Selon l’analyse des experts, un café serait à son meilleur après 2 à 5 jours suivant sa cuisson. Dans ce cas, il est recommandé d’utiliser des grains de café frais pour la préparation de l’expresso, une mouture qui a été conservée au maximum pendant 7 ou 14 jours. Au-delà, votre café perd de sa valeur et de ses arômes.

A contrario, son état de fraîcheur lui permet d’être très riche en goût. Après la mouture, on rencontre l’altération des composés aromatiques contenu dans le café. Alors, pour chaque tasse à boire, il faudra moudre uniquement la quantité adéquate à cette portion de consommation et d’infusion.

Préparation expresso

Une purge manquante à la machine

La purge nécessite de vider régulièrement l’eau inutilisée contenue dans le groupe d’infusion, et de la changer pour un nouveau remplissage, avant la préparation de votre expresso.

Si cette action n’est pas réalisée, votre café sera infusé avec une eau surchauffée et stagnée longtemps dans la cuve.

Bien évidemment, ce n’est pas ce que vous souhaitez. Alors, assurez-vous de purger votre machine à café automatique, et de veiller au maintien de la bonne température pour l’eau à utiliser pour la préparation de votre élixir.

A lire : 10 recettes de jus de fruits frais à faire soi-même

L’usage du lait non recommandé

Ne pas utiliser le lait adéquat pour la confection de ce breuvage, est une erreur commise par plusieurs amateurs de café. Déjà, il est recommandé de fuir le lait faible en gras. Cet aliment risque de rendre votre expresso volumineux, exempt de texture et d’homogénéité. Outre ce désavantage, votre boisson ne sera pas onctueuse, remplie de bulles, et sans saveur pour le sucre.

En effet, la qualité de lait, déterminera la qualité que doit avoir votre cappuccino, principalement pour la consistance de sa mousse. Ceci est valable également pour le café latté. Comme autre conseil, évitez de surchauffer votre lait. Une cuisson trop longue du lait entraîne son oxydation et sa déshydratation. Non seulement, vous perdez totalement en goût et en arôme, mais en plus, cela ne vous apportera rien sur le plan de la santé, étant donné que ce breuvage connaît une perte sérieuse de ses éléments nutritionnels.

Une machine à café avec un manque cruel d’entretien

Outre la purge du groupe d’infusion, votre machine à café doit être nettoyée en intégralité. Plus encore, l’entretien est requis avant et après chaque préparation.

Tout d’abord, cela est bénéfique pour votre équipement, ce qui lui permettra d’être à votre service pendant très longtemps. Dans la même continuité, votre café sera toujours exquis, sans aucune présence de saleté qui risque d’altérer sa saveur.

On rappelle qu’il ne s’agit pas d’un nettoyage périodique qui conduit au détartrage, mais plutôt des phases d’entretien rapides et régulières pour maintenir en état votre machine à café. Au passage, investissez dans une cafetière automatique pouvant offrir cette fonctionnalité, et vous faciliter la tâche concernant l’entretien, à travers des systèmes auto-nettoyant de sa buse, de son réservoir et de son groupe d’infusion.

Retour haut de page