Panneaux de signalisation chantier

Combien de panneaux de signalisation de chantier existe-t-il ?

Combien de fois en roulant sur la route, on a vu des panneaux de signalisation dispersés autour d’un chantier de travaux de restauration, ou de remise en état de la route. La majorité des gens croient que ces panneaux sont mis en place uniquement pour bien entourer le chantier, et pour ça, ils sont mis en place d’une façon aléatoire.

Ces panneaux de signalisation existent en plusieurs variétés qui sont utilisées selon le type du chantier et son emplacement. Ils sont règlementés afin d’assurer un maximum de sécurité pour les conducteurs sur la route.

Les panneaux de signalisation temporaires utilisés dans les chantiers

On a sûrement tous croisé, au moins une fois, des panneaux autour d’un chantier, et comme ils sont tous colorés en rouge et blanc, on a l’impression qu’ils sont tous identiques, alors qu’en réalité, chaque type de panneau a son indication. En effet, il existe plusieurs types de panneaux temporaires :

  • Panneaux de danger temporaire en acier ou en plastique ;
  • Panneaux de prescription temporaire ;
  • Panneaux d’indication temporaire ;
  • Panneaux de signalisation de chantier ;
  • Panneaux de déviation temporaire ;
  • Panneaux de fin de chantier.

Les indications de ces panneaux de signalisation semblent identiques, et pourtant les placer n’importe comment autour d’un chantier, pourrait faire subir au chef du chantier des pénalités. Car ces panneaux sont faits pour protéger les voitures si le chantier est sur une autoroute, et surtout pour protéger les piétons si le chantier est dans la ville.

C’est pour assurer une protection maximale contre tout risque engendré par un chantier, qu’une règlementation a été mise en place, codifiant ces panneaux précédemment cités, et précisant l’indication de chaque panneau de signalisation en prenant en considération la distance nécessaire pour rendre ces panneaux visibles aux gens, surtout aux conducteurs, et garantir leur protection.

Panneaux de signalisation chantier

Les types de chantiers concernés par la pose des panneaux de signalisation

Il vous semblerait, peut être, que les chantiers sont tous pareils, et pourtant non. Il existe deux types de chantier :

  • Le chantier fixe ;
  • Le chantier mobile.

Le chantier fixe est un chantier qu’on ne déplace pas pendant au moins une demi-journée, comme une maison en voie de construction, ou le comblement d’une importante concavité sur la route. Le choix des panneaux de signalisation à mettre autour d’un chantier fixe, se base sur l’empiètement ou non du chantier sur la chaussée.

Dans le cas où le chantier fixe n’empièterait pas sur la chaussée, on utilise les panneaux d’approche et une signalisation positionnée longitudinalement et frontalement. Mais dans le cas où le chantier fixe empiète sur la chaussée, là, les panneaux sont choisis en fonction du degré d’empiètement léger ou fort. On rajoute sur les panneaux utilisés quand il y a absence d’empiètement, un biseau.

En ce qui concerne les chantiers mobiles, qui progressent sur plusieurs mètres, il n’y a pas de signalisation d’approche, mais plutôt un feu spécial comme le Gyrophare, et un panneau de type AK5 menu de 3 feux.

Cependant, une signalisation d’approche pourrait trouver son indication dans le cas d’un chantier mobile si son emplacement la réclame.

Quels sont les critères qui indiquent l’emplacement de panneaux de signalisation dans un chantier ?

En effet, certains critères doivent être pris en considération quand on veut placer des panneaux de signalisation pour un chantier, et ceci pour protéger les gens qui circulent autour du chantier et ceux qui y travaillent. La mise en place des panneaux de signalisation est établie selon :

  • L’endroit et l’environnement du travail ;
  • La signalisation des personnes ;
  • Les panneaux valables pour tel ou tel chantier ;
  • La lisibilité des consignes pour les passants ;
  • La crédibilité des indications ;
  • Une signalisation cohérente et non aléatoire.

Ceci prouve que les panneaux de signalisation des chantiers qu’on coïncide souvent, ne sont pas juste quelques cônes de signalisation qui limitent le chantier, mais plutôt une grande conscience qui vise à protéger les personnes à l’intérieur et à l’extérieur du chantier.

Cette responsabilité signale, non seulement les limites du chantier, mais également les véhicules et engins qui portent les matériels de construction ou de dépannage, et tous les travailleurs. Ces derniers doivent être munis d'équipement lumineux visibles aux passants et conducteurs surtout la nuit.

Retour haut de page