Tuteurage de tomates

Comment tuteurer les tomates : Un guide pour les débutants

Les tomates sont l'une des plantes les plus faciles à cultiver à la maison, une fois que l'on sait ce que l'on fait. Le tuteurage, cependant, n'est pas si facile pour un jardinier débutant. Le tuteurage consiste à soutenir les plants de tomates avec des piquets et de la ficelle ou des matériaux similaires. Cela permet d'empêcher les plants de se pencher et de porter des fruits sur le sol. La culture des tomates à l'envers permet également de soutenir leur poids. Le tuteurage est bénéfique pour tout plant de tomate que vous souhaitez faire pousser verticalement plutôt qu'horizontalement. Vous pouvez tuteurer les tomates de plusieurs façons : directement ou indirectement, ou encore en utilisant des supports ou des cages. Lisez la suite pour apprendre comment tuteurer efficacement les tomates !

Qu'est-ce que le tutorat ?

Lorsque vous essayez de soutenir une plante, vous l'encadrez. De nombreux jardiniers soutiennent les tomates à l'aide de piquets ou de cages. Le processus de soutien des tomates à l'aide de ces dispositifs s'appelle le tuteurage ou le tutorat.

Le tuteurage direct des tomates

Lorsque vous plantez des tomates en tuteur direct, vous plantez un pieu à côté de la plante et vous placez un fil ou une ficelle autour du pieu et de la plante. C'est la façon la plus simple de soutenir une plante, mais elle ne fonctionne que pour les plantes courtes.

Si vous essayez cette méthode avec des plantes hautes, les fruits vont traîner sur le sol et se salir. Si vous plantez des tomates avec un seul tuteur, vous pouvez utiliser un seul morceau de fil ou de corde pour entourer la tige de la tomate et le tuteur. Si vous plantez un plant de tomate avec deux tuteurs, vous pouvez utiliser une boucle en forme de huit avec le fil. Si vous utilisez un seul fil pour deux tuteurs, le plant risque de se plier et de se briser en cas de vent fort, ce qui peut également l'endommager.

Tuteurage avec une cage

Une cage à tomates est une grille en métal ou en plastique qui maintient la plante en position verticale tout en laissant la plante pousser à travers la grille. Vous placez la cage autour de la plante lorsqu'elle est petite et au fur et à mesure que la plante grandit et porte des fruits, elle remplit la cage. Les cages sont disponibles en différentes tailles et matériaux.

Vous pouvez également fabriquer vos propres cages à tomates à partir de clôtures métalliques ou de treillis en plastique. Assurez-vous que le matériau est suffisamment solide pour supporter la plante.

Vous pouvez également utiliser des piquets en bois ou en bambou et de la ficelle pour créer une cage autoportante autour de la plante. C'est ce qu'on appelle la méthode de la tige de maïs.

Tuteurer des tomates

Jalonnement avec piquets et ficelle

Le tuteurage des plantes à l'aide de piquets et de ficelle est l'une des méthodes les plus courantes pour soutenir les tomates, en particulier les variétés hautes. Vous plantez les tomates, puis vous utilisez une ficelle solide pour attacher les plants aux piquets.

Au fur et à mesure que les plantes grandissent, vous devez vérifier la ficelle et rattacher les plantes périodiquement. Assurez-vous que les piquets sont suffisamment hauts pour que les plants ne touchent pas le sol.

Vous pouvez également échelonner l'emplacement des piquets pour donner aux plantes l'espace nécessaire à leur croissance et pour réduire la concurrence entre les plantes.

Quand planter des tomates ?

Vous pouvez commencer à tuteurer les tomates lorsque les plants ont atteint une hauteur de 8 à 12 pouces. Il est inutile de tuteurer une plante qui mesure moins de 20 cm. Une fois que les plants ont atteint une hauteur de 8 à 12 pouces, vous pouvez commencer à les tuteurer.

Si vous avez tuteuré les plants lorsqu'ils étaient plus grands, vous devrez les détacher et les rattacher lorsqu'ils seront plus petits. Il faut éviter de tuteurer les tomates lorsque les fruits sont sur le point de se développer.

Une fois que vous avez attaché une plante, vous ne pourrez pas accéder aux fruits les plus bas sans endommager la plante. Si vous voulez tuteurer des tomates, attendez que le fruit fasse environ ¼ de pouce de large.

Comment tuteurer des tomates ?

Vous pouvez choisir l'une des trois méthodes de tuteurage mentionnées ci-dessus, en fonction de ce dont vous disposez. Si vous avez un grand jardin, vous pouvez également utiliser une combinaison de ces méthodes.

Le tuteurage des tomates est important non seulement pour soutenir les plantes, mais aussi pour prévenir les maladies. Si vous ne les tuteurez pas, vos plants peuvent tomber ou se pencher et toucher le sol, ce qui constitue un excellent point de départ pour les maladies !

Si vous voulez faire pousser des tomates saines et productives, le tuteurage est indispensable. Lors du tuteurage des tomates, vous devez garder à l'esprit que les tiges sont très vasculaires, ce qui signifie qu'elles sont pleines d'eau et de nutriments. Si vous attachez les tiges trop serré, cela peut couper le flux sanguin, ce qui tuera la tige.

Par conséquent, les fruits situés au-dessus de la zone coupée vont pourrir. Vous ne voulez pas laisser une partie de la tige assez lâche pour bouger ou se balancer au vent, mais vous ne voulez pas attacher la tige trop serrée au point de couper la circulation sanguine.

Conclusion

Le tuteurage des tomates est une technique de jardinage importante. Il existe plusieurs façons de tuteurer un plant de tomate, notamment avec une cage, des tuteurs simples ou doubles et de la ficelle, ou une tige de maïs autoportante. Le meilleur moment pour commencer à tuteurer les tomates est lorsqu'elles atteignent une hauteur de 8 à 12 pouces.

Plus d'articles sur le jardinage dans notre section Loisirs.

Retour haut de page